Formation de sophrologue

La formation professionnelle de sophrologue est une formation complète.

La  formation de sophrologue est sanctionnée par « le certificat d’étude fondamental en sophrologie caycédienne » qui permet de démarrer une activité  professionnelle en libéral, en entreprise ou en association.

Cette formation donne la possibilité d’exercer l’activité de sophrologue et d’utiliser l’ensemble des techniques spécifiques et les relaxations dynamiques des quatre premiers degrés de la sophrologie caycédienne.

L’obtention de ce  titre permet aux élèves:

  • de s’installer en tant que sophrologues et de proposer à leurs clients la pratique de la méthode.
  • de perfectionner leur formation en s’inscrivant aux cycles supérieurs (radical et existentiel) à l’Académie Internationale de Sophrologie Caycédienne.

L’ELSC dispense la formation qui donne la possibilité d’exercer l’activité de sophrologue et d’utiliser l’ensemble des techniques des quatre premiers degrés.

Organisation de la formation de sophrologue

10 sessions de 3 jours, soit 30 jours de formation

Cette formation, après validation des acquis, permet d’avoir le titre de sophrologue.

Documents pédagogiques

À chaque session, un document pédagogique récapitulant les apports théoriques et pratiques est remis à chaque stagiaire.

Les pratiques sont enregistrées et envoyées à chaque stagiaire par internet afin de faciliter les entraînements personnels durant l’inter-sessions.

Travail inter-sessions

Pour la pratique : il est souhaitable que les stagiaires s’entraînent entre eux à la guidance de séances pendant les périodes d’inter-sessions.

Pour la théorie : un travail est demandé entre les cinquième et sixième sessions pour évaluer les connaissances théoriques à mi-parcours et entre les neuvième et dixième sessions pour l’évaluation complète.

Validation des acquis

À la fin de la formation, après validation des acquis par la pratique et remise d’un mémoire appelé « phénodescription de synthèse », est remis le certificat d’étude fondamental en sophrologie caycédienne. Ce titre permet de démarrer une activité de sophrologue.

Entraînements personnels

Pratiques enregistrées :

Dès le début de la formation, l’entraînement  personnel est  incontournable : c’est par la pratique que s’intègre la sophrologie. Et plus l’entraînement aura été régulier, plus il sera simple ensuite de retransmettre cette merveilleuse méthode. C’est d’ailleurs pour faciliter ces entraînements que les pratiques réalisées à chaque session sont enregistrées, puis envoyées à chaque stagiaire par internet.

Suivi d’un client/groupe :

Il est demandé à chaque stagiaire, durant l’étape de professionnalisation, de suivre un client individuel et/ou un groupe dont il présentera les guidances sous forme de phénodescription.

OBJECTIFS

La formation a pour objectif principal de former des professionnels qualifiés capables d’adapter la méthode à leur champ d’intervention afin de transmettre la sophrologie caycédienne auprès de personnes ou de groupes.

La formation s’appuie sur 3 axes pédagogiques forts :

  • le savoir: comprendre et intégrer les fondamentaux théoriques, méthodologiques et pratiques de la sophrologie ;
  • le savoir-faire: être capable de mettre en œuvre et d’adapter les 4 premiers degrés de la relaxation dynamique, ainsi que les techniques spécifiques, en fonction de chaque individu, de chaque champ d’application et en s’adaptant au contexte ;
  • le savoir-être: le sophrologue agit avec professionnalisme, dans les limites de ses compétences, dans le respect de l’éthique et du code déontologique de la sophrologie caycédienne. Le savoir-être sophrologue est étroitement lié à l’entraînement personnel à la méthode pendant et après la formation.

La formation se déroule sur 20 à 21 mois. Elle est répartie en dix séminaires de trois jours chacun, tous les deux mois environ (en respectant les vacances scolaires). À l’issue de ces deux années, le passage d’un mémoire et d’une épreuve pratique valide cette formation avec le titre de sophrologue.

Chaque séminaire est composé d’une alternance de théorie et de pratique.

La pratique

« Les vivances », comme nous les nommons entre sophrologues, constituent l’essentiel de la méthode.

Au fil des séminaires les étudiants vont rapidement diriger les pratiques.

La théorie

Elle correspond au programme unifié commun à toutes les écoles françaises de sophrologie caycédienne : des données de physiologie, anatomie, psychologie, philosophie, approche orientale (yoga, zen)…

L’équipe pédagogique est constituée de :

Patrick Fiorletta-basse-def

Mr Patrick FIORLETTA

Directeur, masseur kinésithérapeute, sophrologue caycédien (1998)

Prix Professeur Alfonso Caycedo 2014 du meilleur travail de recherche pour ses publications « Apport de la sophrologie caycédienne à la prise en charge du stress »

Chargé d’enseignement à l’Institut Lorrain de Formation en masso-kinésithérapie.

 

Marc Bemer-basse-def

Mr Marc BEMER

Masseur, kinésithérapeute, ostéopathe, sophrologue caycédien (1992)

 

D’autres sophrologues interviennent dans certains domaines spécialisés : douleur, sport, périnatalité, pédagogie, stress…