1882

Avec Liébeault, Liégeois et Beaunis, Bernheim forme ce que l’on a appelé l’École de Nancy, ou École de la suggestion, par opposition à l’École de la Salpêtrière de Jean Martin Charcot.

1884

Le Professeur Hippolyte Bernheim assiste aux travaux d’hypnose du Docteur Ambroise-Auguste Liébault, caractérisés par des suggestions autoritaires, et commence à les introduire dans son service d’hôpital universitaire.

1913

Émile Coué, psychologue et pharmacien, fonde l’École lorraine de psychlogie appliquée, où il développe une méthode qui fait appel à la suggestion consciente et méthodiquement conduite d’idées positives.

1960

Le Professeur Alfonso Caycedo, médecin psychiatre, crée la “sophrologie”.

Il rencontre le Dr André Cuvelier à Nancy et traduit sa thèse ‘”L’école hypnologique de Nancy” en espagnol.

1964

Caycedo se rend en Orient pendant 2 ans pour étudier par une approche scientifique le yoga, le bouddhisme et le zen japonais.

1967

Caycedo travaille à l’hôpital clinique de Barcelone, où la Relaxation dynamique de Caycédo est utilisée en psychiatrie. Il introduit la dimension corporelle dans la pris en charge de la psychiatrie.

1992

Alfonso Caycedo constitue et crée les premières écoles déléguées de Sophrologie Caycédienne, de France, de Suisse, de Belgique, d’Espagne, d’Italie et du Portugal.

1995 à 2005

Finalisation de la méthode en 12 degrés et 3 cycles, avec la création du Deuxième Cycle ou Cycle Radical (Degrés 5 à 8 de la Relaxation Dynamique) et du Troisième Cycle ou Cycle Existentiel (Degrés 9 à 12) de la Relaxation Dynamique.